La Frontière

Une courte randonnée entre à la découverte des paysages de la frontière entre la France et l’Italie. Entre mer, montagne et gastronomie authentique ; les chemins nous mènent vers des bourgs italiens où les traditions culinaires et agricoles sont encore dynamiques.

La Frontière- 3 Jours- 500€

8/5/20 - 10/5/20

30/5/20 - 1/6/20

J1 / 6h de cheval 

Départ à 9h du Village 

Dès la première journée, le décor général prend place : en bas, la mer, en haut les montagnes. Les premières pistes permettent de se familiariser tranquillement avec sa monture. Le hameau de Monti, puis le village de Castellar : une douce transition depuis la civilisation vers le maquis ! C’est toute la côte d’Azur qui dévoile son architecture car s’enchaînent dans le paysage Menton, Monaco et Nice, même, à l’horizon. Nous passons la frontière par une sente de vache que nous avons ouverte nous-mêmes. Une traversée dans la garrigue qu’on pourrait croire primaire nous mène progressivement à notre étape du soir : Mortola, un hameau qui surplombe la mer. Nous faisons étape à Alto Blu, un B&B entièrement bleu.

  • Allures : Galop et trot sur les pistes, pas dans le maquis. 

  • Pique-nique préparé par nos soins

  • Nuitée : à Alto Blu, diner au restaurant du village. 

J2 / 7h de cheval

La frontière passée, nous commençons la découverte de la Ligurie secrète. Nous prenons par les premières montagnes au-dessus de la mer et traversons les villages médiévaux, jadis abandonnés et aujourd’hui réhabités : Villatella, Torri, Collabassa. Nous traversons la première vallée italienne pour rejoindre notre étape du soir, à Olivetta. 

  • Allures : Journée aux allures variées, un peu de dénivelé l’après-midi, trot et galop sur les replats.

  • Pique-nique préparé par nos soins

  • Nuitée : 1/2 pension en appartement au village Remolydays, (en villa, parfois)

J3 / 7h de Cheval

Nous traversons le village au petit matin pour prendre le pont en pierre de l’ancien moulin et monter vers le Pas dell treitore… Près de 1000m de dénivelé, où on a l’impression de remonter le temps. Des traces de l’intensité des cultures jadis sont marquantes : murs en pierres sèches, arbergh, abreuvoirs…. Nous nous arrêtons pour déjeuner dans une clairière, dans un refuge de montagne, un havre de paix. L’après-midi, nous rentrons en France, encore une fois par un chemin de vache ! Nous rentrons tranquillement à Sainte Agnès par le col de Castillon, les dernières pistes offrent au regard une vue sans pareil sur la mer, histoire de saluer le paysage qui nous a transporté. 

  • Pique-nique préparé par nos soins